français / english
<<

Meditations

La méditation telle qu'elle est mise en œuvre dans le bouddhisme est un entraînement de l'esprit, pour "l'habituer à".

L'habituer à quoi et pourquoi ?
En observant notre esprit, nous pouvons constater que certaines de nos pensées sont sources de sérénité et de bonheur, et d'autres sources de mal-être, d’inquiétude, d’excitation, bref de souffrance.
Or, comme le souligne le Bouddha, tous nous aspirons à expérimenter le bonheur et jamais la souffrance. Serait-il envisageable de réaliser ces aspirations légitimes, partagées par tous les êtres vivants ?
Oui, affirme le Bouddha, à condition de prendre la maîtrise de notre esprit.

Dans un premier temps, cela suppose d’en acquérir une connaissance précise puis d’agir sur lui, de manière à remédier à ses défauts et lacunes, tout en épanouissant son infini potentiel.
Dans un second temps, la méditation constitue un outil précieux et même indispensable pour parcourir les étapes de la voie qui mène à la libération de la souffrance sous toutes ses formes, et culmine en l’Éveil.

Le bouddhisme distingue deux types de méditation, dont un point commun est de toujours porter sur un objet « intérieur » (mental) :


Entre autres effets bénéfiques,

 la concentration améliore la stabilité et la clarté de la perception ; 

 la méditation analytique améliore l'intensité de la perception. 



De manière générale, la méditation peut porter sur n'importe quel phénomène. Il est possible de méditer sur la nature de son esprit, ou une lumière, ou une représentation d'un Bouddha, ou une qualité telle que l'amour, la compassion, etc., ou une notion telle que le non soi, l'impermanence, etc., mais ce sur quoi on médite, c'est sur la représentation mentale qu'on a de l'objet choisi.

Dans la tradition du Bouddha, il est exclu de méditer directement sur un objet extérieur. L'éventuel objet extérieur, on peut l'utiliser comme support, mais la phase où on l'observe est préalable à la méditation à proprement parler.

Pour aller plus loin : conférence du Vénérable Dagpo Rimpotché sur la méditation :
Donnée le 5 mai 2012 à l'occasion de la Fête du Bouddhisme et du Vesak organisés par l'Union Bouddhiste de France à la Grande Pagode du bois de Vincennes.


Au sein des instituts, nous proposons la pratique de ces 2 formes de méditation :